Sorbopyrus auricularis : une curiosité botanique originaire de Bollwiller.

Aller en bas

Sorbopyrus auricularis : une curiosité botanique originaire de Bollwiller.

Message  Gilles le Mer 1 Aoû 2018 - 11:58

Bonjour à tous,Very Happy

Connaissez-vous cet article sur le Shipova ou poirier de Bollwiller ?

"L'Alsace a de tout temps été une terre favorable à l'arboriculture. Bollwiller est aussi le village de naissance d'une très ancienne curiosité botanique, Sorbopyrus auricularis ou la "poire de Bollwiller".

Comme son nom l'indique, il s'agit là d'un croisement interspécifique entre deux plantes de la famille des rosacées, le poirier, Pyrus communis et le sorbier à feuille simple, Sorbus aria plus communément appelé alisier blanc ou alouchier.
Comme la plupart des hybrides entre deux espèces, Sorbopyrus auricularis est stérile et ne produit que très rarement des pépins viables.

L'origine de la poire de Bollwiller est très ancienne. Elle vit le jour dans les jardins du château du Baron Rodolphe de Bollwiller sans doute à la fin du seizième siècle. Elle était alors appelée Rotbirlé ou poire rouge et fut propagée par la greffe à partir de cet unique ancêtre.

Les Américains l'appelle "Bolwyller Pear", les allemands "Hagebutten-Birne" et les serbes "Shipova".

La mise à fruit du Sorbopyrus est longue, mais l'attente est récompensée car le fruit en vaut la peine pour son goût. On y retrouve la saveur de la poire, mais avec un petit quelque chose de spécial qui lui vient sans aucun doute du sorbier. Le fruit est de forme turbinée, de très petite taille et vient à maturité vers mi-août. Sa couleur jaune vire au rouge-orangé sur la face exposée au soleil, mais sa chair reste dure. Il semblerait qu'il soit résistant à la tavelure, mais il est très sensible au feu bactérien. Ses feuilles mesurent 7 à 11 cm de long et 5 à 6 cm de large et sont veloutées sur le dessous comme les
feuilles de certains pommiers. L'arbre peut devenir très grand, de 15 à 20 m de hauteur. Le fruit contient rarement des pépins et très rarement des pépins viables, ce qui atteste son origine interspécifique."

J'ai pour ma part fais l'acquisition d'un 'Shipova' il y a deux ans, il est actuellement en pot et fructifie pour la première fois. Laughing

Je trouve cet arbre particulièrement intéressant pour la teinte du feuillage et également à cause de son origine.
En effet il dispose d'un très joli feuillage foncé, gris argenté, et développe une belle forme pyramidale.
En pot et en pleine fructification la forme penche un peu chez moi...


Ce midi :



avatar
Gilles
doigt vert
doigt vert

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2016
Age : 52
Localisation : NORD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sorbopyrus auricularis : une curiosité botanique originaire de Bollwiller.

Message  Gilles le Jeu 23 Aoû 2018 - 22:40

Gilles a écrit:Bonjour à tous,Very Happy

Connaissez-vous cet article sur le Shipova ou poirier de Bollwiller ?

"L'Alsace a de tout temps été une terre favorable à l'arboriculture. Bollwiller est aussi le village de naissance d'une très ancienne curiosité botanique, Sorbopyrus auricularis ou la "poire de Bollwiller".

Comme son nom l'indique, il s'agit là d'un croisement interspécifique entre deux plantes de la famille des rosacées, le poirier, Pyrus communis et le sorbier à feuille simple, Sorbus aria plus communément appelé alisier blanc ou alouchier.
Comme la plupart des hybrides entre deux espèces, Sorbopyrus auricularis est stérile et ne produit que très rarement des pépins viables.

L'origine de la poire de Bollwiller est très ancienne. Elle vit le jour dans les jardins du château du Baron Rodolphe de Bollwiller sans doute à la fin du seizième siècle. Elle était alors appelée Rotbirlé ou poire rouge et fut propagée par la greffe à partir de cet unique ancêtre.

Les Américains l'appelle "Bolwyller Pear", les allemands "Hagebutten-Birne" et les serbes "Shipova".

La mise à fruit du Sorbopyrus est longue, mais l'attente est récompensée car le fruit en vaut la peine pour son goût. On y retrouve la saveur de la poire, mais avec un petit quelque chose de spécial qui lui vient sans aucun doute du sorbier. Le fruit est de forme turbinée, de très petite taille et vient à maturité vers mi-août. Sa couleur jaune vire au rouge-orangé sur la face exposée au soleil, mais sa chair reste dure. Il semblerait qu'il soit résistant à la tavelure, mais il est très sensible au feu bactérien. Ses feuilles mesurent 7 à 11 cm de long et 5 à 6 cm de large et sont veloutées sur le dessous comme les
feuilles de certains pommiers. L'arbre peut devenir très grand, de 15 à 20 m de hauteur. Le fruit contient rarement des pépins et très rarement des pépins viables, ce qui atteste son origine interspécifique."

J'ai pour ma part fais l'acquisition d'un 'Shipova' il y a deux ans, il est actuellement en pot et fructifie pour la première fois. Laughing

Je trouve cet arbre particulièrement intéressant pour la teinte du feuillage et également à cause de son origine.
En effet il dispose d'un très joli feuillage foncé, gris argenté, et développe une belle forme pyramidale.
En pot et en pleine fructification la forme penche un peu chez moi...


Ce midi :




Récolte :


avatar
Gilles
doigt vert
doigt vert

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2016
Age : 52
Localisation : NORD

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum